Les objets - UNC-AFN-Boissiere-montaigu

Aller au contenu

Menu principal :

Les objets

Les reportages > Centenaire 14-18


Les objets de la Grande Guerre




Jumelles d'officier d'artillerie de la Grande Guerre
Mise à disposition de notre exposition
Par Monsieur Serge BILLAUD



Gourde de la Grande Guerre 1914-1918
Mise à disposition de notre exposition
Par Monsieur Louis Marie BOUSSEAU



Baillonnette Française de la Grande Guerre
Mise à disposition de notre exposition
Par Monsieur Guy LAMY



    




    Croix de guerre ayant appartenu à Monsieur Paul BONNEAU avec une étoile de bronze indiquant que celui-ci a obtenu une citation pour acte de bravoure.











      Prestigieuse Médaille Militaire enviée de beaucoup de soldats décernée à Monsieur Paul BONNEAU, pour un acte de bravoure exceptionnel.



      Remerciements à Mme et Mr Alain JAMIN pour le prêt de ces objets.









    Plaque mortuaire de Monsieur Paul BONNEAU, indiquant qu'il a servi dans le 21ème Régiment d'Infanterie Coloniale.
            Il est mort au champ d'honneur, à Danemarie, le 12 juillet 1917, à l'âge de 20 ans.

            Il était décoré de la Médaille Militaire, ainsi que de la Croix de Guerre.

            On distingue, au-dessus de la plaque, sa montre à gousset, que sa famille a pu récupérer.















      Sur son livret militaire, où l'on retrouve son parcours, on peut distinguer un bout de lacet.
       A l'ouverture de la page, on découvre sa plaque de matricule, à son nom portant le N° 418, N° de son registre matricule.









     Canne façonnée à partir d'une branche dans la tranchée, elle est taillée et gravée, avec pour seul outil, un couteau de poche.
 On peut y lire campagne contre l'Allemagne, l'Autriche et la Hongrie.


        Elle appartenait à Monsieur Pierre BAUCHET.






















       Il s'agit d'un vieux casque de la guerre de 1914 - 1918 ayant appartenu à Monsieur Pierre BAUCHET.


        Remerciements à Mme et Mr Alain BAUCHET pour le prêt de ces objets.








    Tableau de médailles de la Grande Guerre de Monsieur Pierre BAUCHET.


        On peut distinguer la médaille inter alliés dite "médaille de la Victoire", la Croix de Guerre avec étoile de bronze, (il fallait, pour l'obtenir, avoir effectué un  acte de bravoure), et la médaille de la Grande Guerre, dite "la médaille du Poilu" (il fallait avoir servi toute la durée de la guerre pour qu'elle vous soit décernée).






       Sabre ayant appartenu à Monsieur WAGNON Louis Henri Joseph, demeurant à Hem, canton de Lannoy, dans le Nord.
       Louis WAGNON a effectué la campagne contre l’Allemagne du 2 août 1914 au 28 juillet 1919. Il a servi dans le 14ème Régiment d’Infanterie avec le grade de Lieutenant.


        Remerciemments à Madame et  Monsieur Paul DUFOUR pour le prêt de ce sabre.












    
     
Journaux de la Guerre de 1914 - 1918.
     L'illustration était un journal hebdomadaire qui commentait l'actualité de la semaine. Il était très apprécié des poilus.
    
     Remerciements à Madame et Monsieur Jean Bernard GABORIEAU qui ont bien voulu mettre à notre disposition l'actualité de ces quatre années de guerre.


















     Casque d’Infanterie modèle 15, ayant  appartenu à Monsieur Armand GRIFFON, dit « Petit Tonton » de la Boissière de Montaigu.
      Armand GRIFFON a effectué la campagne contre l’Allemagne du 7 septembre 1916 au 22 septembre 1919. Il a servi dans 125ème Régiment d’infanterie.



         Remerciement à Madame et Monsieur Michel RABAUD pour le prêt de ces objets.

   
















       Il s'agit d'une tête d'obus, appelée fusée. Ces fusées se trouvaient sur les obus explosifs, à gaz ou fusant.
       Ces têtes permettaient le réglage de ces obus, un cran où un milimètre correspondait à 100 mètres.


       
Remerciements à Madame et Monsieur Joseph Ferchaud pour le prêt de cette fusée.






   Les shrapnels sont des billes de plomb qui remplissaient les obus.
   L’obus à balles ou shrapnel pèse 7 kg 200 et contient 300 billes de plomb ... L'obus explosif à la « mélinite » pèse 5 kg 300.
    C’est une munition très
meurtrière.



     Remerciements à Madame et Monsieur paul GOURRAUD.





     Baïonnette ayant appartenu à Monsieur BOUHIER Paul Henri Alexis Marie, demeurant à la Boissière de Montaigu.
        Paul BOUHIER a effectué la campagne contre l’Allemagne du 4 août 1914 au 29 août 1919. Il a servi dans le 6ème Escadron du Train des Equipages Militaires.

         Remerciements à Monsieur Paul BOUHIER, petit-fils.


      Tableau de Médailles de la la Grande Guerre de Monsieur Eugène ENFRIN.


      On peut distinguer la médaille inter alliés dite "médaille de la Victoire", la Croix du combattant et la médaille de la Grande Guerre, dite "la médaille du Poilu" il fallait avoir servi toute la durée de la guerre pour qu'elle vous soit décernée.

      Remerciements à Madame et Monsieur Enfrin pour le prêt de ces distinctions.

      Képi ayant appartenu à Monsieur DROUET Pierre Henri Alcide demeurant à la Boissière de Montaigu.
      Brodequins ayant appartenu à Monsieur DROUET Pierre Henri Alcide demeurant à la Boissière de Montaigu.
     Pierre DROUET a effectué la campagne contre l’Allemagne du 3 septembre 1914 au 13 juillet 1918. Il était au 93ème régiment d’Infanterie de la Roche.
      Il a reçu la médaille commémorative de la Grande Guerre.

      Remerciements à la famille DROUET pour le prêt de ces objets


     Fusil LEBEL Saint Etienne, modèle 1889, qui était en service dans l’Infanterie.

     Ce fusil a survécu aux deux guerres, il a été récupéré au fond d’un puits et conservé.

     Remerciements à Monsieur Michel RABAUD.


       Masque à gaz 1914 – 1918, modèle WW1, la coque de casque est de fouille, mastiquée et repeinte.
       Douilles d’obus et ogives datées de 1914.
       On trouve des chargeurs de 5 balles de fusil Lebel, ainsi qu’une bande de mitrailleuse allemande ainsi qu'une douille d’obus en fonte.
       Remerciements à Monsieur Michel Martin et sa famille.


       
       Remerciements à Monsieur Michel Martin



       Venez consulter les journaux d'époque, ceux que les poilus ont pris dans leurs mains, ces journaux de 1914 à 1918 qui donnaient les nouvelles du front, les bonnes et les mauvaises !

 

      Révolver utilisé pendant la grande guerre: le modèle 1873, Manufacture d’armes St Etienne.
      Le revolver d'ordonnance modèle 1873 est le premier revolver moderne adopté par l'armée Française suite à la défaite de 1870. Fabriqué à la Manufacture d'armes de Saint Etienne à plus de 335 000 exemplaires , il est représentatif d'un savoir faire armurier de qualité, mais possède une munition (calibre 11mm à poudre noire) trop peu puissante, imposée par les militaires.
       Remerciement à Monsieur et Madame Jean Luc AUGEREAU

       Douille d'obus éclatée  anglaise (marquage B.A. pour British Army ?) de 4,5 inch Howitzer  (4,5 pouces soit 114,3 mm de diamètre) chargée à la cordite (marquage CF pour « Charge loaded with cordite ») et fabriqué par la société MacFarlane Electrical Co. De Londres (marquage MAC) en 1916. Il s’agissait d’un obus destiné aux obusiers légers à tir rapide Howitzer.
       Remerciement à Monsieur Gilles DESMARS

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu