Les bleuets - UNC-AFN-Boissiere-montaigu

Aller au contenu

Menu principal :

Les bleuets

Les reportages


Les bleuets de France

   
Le 8 mai et le 11 novembre

« la mémoire se transmet, l’espoir se donne».


                Le bleuet de France est né à l'Institut national des invalides à la fin de la première guerre mondiale.

             Les invalides de guerre qui étaient accueillis à l'institut, fabriquaient des bleuets en tissu, vendus ensuite sur la voie publique pour subvenir à leurs besoins.


            De là est née la vocation sociale du Bleuet de France.


        Cette collecte organisée chaque année, les 8 mai et 11 novembre, permet à la fois de d’organiser des manifestations de mémoire pour donner aux jeunes générations des repères et leur transmettre les valeurs républicaines et démocratiques et de soutenir les anciens combattants et victimes de guerre en situation de fragilité.

            En 2007, les fonds collectés d’un montant de 1 240 785 euros ont permis d’aider plus de 48 000 personnes (veuves, orphelins, victimes d’attentats, anciens combattants…) grâce à des aides sociales et de financer plus de 350 manifestations de mémoire permettant aux jeunes d’aller à la rencontre d’anciens combattants et victimes de guerre.




          De 1934 à aujourd’hui, c’est une tradition ininterrompue de soutien aux victimes des conflits du XXè et du XXIè siècle qu’assure le Bleuet de France qui a besoin de la mobilisation de tous pour éveiller et affirmer la conscience citoyenne des générations futures et continuer à venir en aide aux aux hommes et aux femmes qui ont su préserver la paix et la liberté dans notre pays.





« Une fleur aujourd’hui, un geste pour demain »







 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu